Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2012

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

le vieux qui ne voulait pas....jpg Souvenez-vous, début août, j'entrais dans une librairie, et en ressortais avec quelques livres, donc celui-ci, "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire",de Jonas Jonasson.

Oui, la couverture doit vous dire quelque chose : on le voit dans toutes les devantures, dans tous les relais H, dans le métro. bref, partout. En général, je fuis ce genre de livres mon côté snob, sûrement). Mais comme la libraire me l'avait conseillé... je l'ai mis dans mon sac à dos. Merci madame la libraire ! Ce roman est formidable ! 

D'abord, c'est bien écrit. Je ne maîtrise pas le suédois, mais la traduction est très agréable. C'est plein d'humour, mais retenu. L'auteur et/ou le traductueur n'en font pas des tonnes. Ils savent bien où s'arrêter : le ton est juste.

Et puis l'histoire est fantastique. Allan est un vieillard centenaire, qui s'échappe de sa maison de retraite.  Le roman croise deux histoires et ça fonctionne trèsd bien. D'un côté, l'histoire de sa folle cavale et des rencontres toutes un peu foutraques qu'il fait sur sa route, poursuivi par des gangsters et la police. De l'autre, en flash back, on revisite 100 ans d'histoire à la sauce Allan, et c'est assez épicé !

Il faut savoir se laisser emporter par des aventures tout sauf réalistes !

Seul petit bémol : la fin est décevante par rapport à la jubilation des 500 premières pages...

Commentaires

Je l'ai lu cet été, et j'ai beaucoup aimé. Mais perso j'ai adoré la fin, ça m'a fait rire !
En tout cas c'est clair que tout le long du livre on ne s'ennuie pas :)

Écrit par : celoche | 12/09/2012

Les commentaires sont fermés.