Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2009

typographomanes en vidéo

Voila une vidéo totalement contemplative sur la fabrication d'un livre "à l'ancienne". Composition au pinceau, linotypie, presse à cyclindre, collage au pinceau, et tout et tout. De belles machines, il n'y a pas à tortiller.

La vidéo est réalisée parÆncrages & Co, maison d'édition qui publie de la poésie et des écrits contemporains en utilisant des méthodes d'imprimerie traditionnelles.

grosmots2.jpg

Je vous mets un exemple de leurs créations que j'ai particulièrement aimé : l'affiche "Gros mot" !

Caractères typographiques bois et plomb

2e édition
47 ex. signés et numérotés par Steve Seiler et Emmanuelle Amann.

 

08/02/2009

Carte blanche

nouvel21.jpg

 

J'ai participé aux Cartes blanches du blog La Luciole masquée, site avec pleins d'informations pour les auteurs et illustrateurs jeunesse.

Voici donc la Carte de blanche de Léna Ellka !

13/12/2008

Bon anniversaire !

Zut ! J'ai failli oublier de fêter l'anniversaire de ce blog ! Petite larme d'émotion, c'était hier ses 1 an. Le 12 décembre 2007, je postais le premier message. Profitons de cette solennelle commémoration pour faire un bilan.

Trois albums qui sortent, illustrés par trois illustratrices super fortiches, deux nouvelles parues dans Rue Saint Ambroise, une micro-nouvelle sélectionnée et lue par une journaliste de Télérama, une expérimentation révolutionnaire fraichement sortie dans un recueil collectif, deux projets illustrés dans le projet 5, deux autres en route dans le projet 6, du plaisir, beaucoup de plaisir, des refus, beaucoup de refus, des éditeurs sympathiques, des auteurs et illustrateurs sympathiques, des pistes éditoriales à suivre, des histoires beaucoup d'histoires, des idées, toujours des idées.

Bah, c'est pas mal, tout ça !

Soufflons maintenant !

Copie de IMG_4342.jpg

 

06/11/2008

Le jeu des 5 erreurs des typographes

J'ai faut un petit tour sur un blog très chouette : le Typographe. Et sur leur forum, j'y ai trouvé un jeu des 5 erreurs :

Jeu3.gif

Cette image est accompagnée d'un petit mot :

"Bonjour à tous.
Encore un Jeu des 5 erreurs. Règle du jeu (super simple) : cette phrase retranscrite dans une autre fonte fera apparaître 5 coquilles. Saurez-vous les débusquer (ref. Adobe utilisée à l'écran — les blancs inter-mots ont été volontairement étendus pour faciliter le décryptage) ? Niveau pas compliqué. A vos claviers..."

Ah, les typographes, quels poètes !

Et la signature de l'auteur de ce petit jeu c'est : "Ne pas tout prendre au pied de la lettre, et pourtant..."

02/11/2008

Même pas peur

J'ai participé pour la première fois à un atelier d'écriture Télérama. Le thème était la peur, en l'honneur du salon de Montreuil :"La sorcière sous le lit, le loup qui dévore, le premier jour de grande école… vous savez bien, ces vraies bonnes trouilles qui ont affreusement enchanté votre enfance… Racontez-nous, en adoptant la troisième personne du singulier et en 1500 signes maximum, une de ces peurs bleues qui vous faisaient broyer du noir… Alors, il ou elle avait peur de quoi ?"

Voila ce que j'ai mis, en hommage à tous ceux qui se perdent...

Seule avec les portes
Des portes, il y en a partout et elles ouvrent sur d’autres portes, toujours atrocement identiques. Le lieu est carrelé de blanc du sol au plafond. C’est inquiétant, tout ce blanc.
Encore des portes et ensuite : un mur. Il fait froid et elle grelotte, car elle est pieds nus. Un peu d’eau glacée coule sur le sol. C’est le silence blanc et humide, traversé de bruits lointains. Sans fin, elle ouvre des portes, qui mènent à d’autres portes.
Elle panique. Elle désespère. Elle va être abandonnée à tout jamais ici !
Des cris résonnent. Ils rebondissent sur les murs lisses comme des lames. Elle tremble.
Si elle ouvre méthodiquement chaque porte et puis la porte qu’elle ouvre et puis et puis ? Non, ça, ne marche pas : la voilà à son point de départ. Il y a tant de portes ! On va la sortir d’ici, tout va bien se passer. Respirer comme elle a appris, en gonflant tout ce qu’elle peut. Comment sortir ? Face aux portes, des petites larmes coulent ; elles la réchauffent un peu.
Comment font-ils, les autres, pour ne pas se perdre dans les vestiaires de la piscine ?

 

L'atelier est ouvert jusqu'au 9 novembre minuit : à vos peurs !

(J'ai un peu souffert pour trouver comment ajouter un commentaire sur le site. Les "Wizz" de Télérama sont bien tordus par rapport aux que les blogs d'Haut et fort...)