Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2012

Peste & Choléra

Patrick Deville, Peste & choléra, critiques

Peste & Choléra, le dernier roman de Patrick Deville, raconte la vie incroyable d'Alexandre Yersin, disciple de Louis Pasteur et découvreur du bacille de la peste.

C'est un peu la marque de fabrique de Patrick Deville : trouver des personnes historiques à la vie rocambolesque et la raconter. J'avais beaucoup aimé Equatoria, qui partait sur les traces de Savorgnan de Brazza.

Là encore, l'auteur raconte le personnage de Yersin avec un beau style simple. Il conte l'homme, son histoire et l'Histoire. Il faut dire que Yersin a l'air assez amusant. Promis à un bel avenir de scientifique aux côtés de Louis Pasteur, il veut voir la mer... et s'embarque comme médecin sur des navires de croisière ! Il ne perd quand même pas contact avec la "bande à pasteur", qui le dépêche en Chine... où il trouve le bacille de la peste. Là encore, les honneurs l'attendent, mais il préfère encore partir en Asie explorer la jungle, puis faire de l'agriculture !

Bref, un beau roman bien écrit, un beau personnage, des voyages... tout y est !

Ca manque juste, encore une fois, d'un atlas !

10/11/2012

Si rien ne bouge

Hélène Gaudy, critiques, romanUn beau roman d'Hélène Gaudy, rencontrée au salon de Trouville. Il est paru dans la belle collection La Brune du Rouergue. Un beau roman court et inclassable.

Nina est une adolescente sage et sans histoire, fille unique de Lise et Samuel. Chaque année pour l'été, ils se rendent dans une maison dans le Sud de la France.

Cette année, les choses sont différentes. Lise a embarqué Sabine, une ado un peu plus âgée, et bien moins privilégiée que Nina. Rien ne se passe comme prévu. Lise et Samuel ne supportent pas Sabine et sa nonchalance. Nina, en revanche, passe sa vie avec elle, et grandit peut-être plus vite qu'elle ne le pensait.

Hélène Gaudy parvient à nous faire sentir le Sud, le thym, le romarin et la chaleur. Elle sait aussi bien faire monter la tension, mine de rien. Bref, une belle rencontre et un beau roman !

30/09/2012

Le coeur cousu

carole martinez, critiques, romanTrès belle découverte que je dois au libraire chez qui je récupère mon panier bio : Le coeur cousu, de Carole Martinez, publié en 2007 chez Gallimard.

Entre le roman et le conte, c'est une saga familiale et fantastique. La mère, Frasquita Carasco, a hérité d'un don pour la couture, qui lui apporte finalement davantage d'ennuis qu'autre chose. Dans son petit village du sud de l'Espagne, elle a une réputation de magicienne. Ses filles aussi, héritent de dons ou de particularités étranges. Face à la réprobation des habitants, face à la folie de son mari, Frasquita finit par fuir son village, embarquant ses enfants dans une folle course vers le sud. Anita, une des filles, conte les épisodes doux, fous et cruels de la couturière et de ses enfants.

Le coeur cousu, c'est un grand et beau voyage !

11/09/2012

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

le vieux qui ne voulait pas....jpg Souvenez-vous, début août, j'entrais dans une librairie, et en ressortais avec quelques livres, donc celui-ci, "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire",de Jonas Jonasson.

Oui, la couverture doit vous dire quelque chose : on le voit dans toutes les devantures, dans tous les relais H, dans le métro. bref, partout. En général, je fuis ce genre de livres mon côté snob, sûrement). Mais comme la libraire me l'avait conseillé... je l'ai mis dans mon sac à dos. Merci madame la libraire ! Ce roman est formidable ! 

D'abord, c'est bien écrit. Je ne maîtrise pas le suédois, mais la traduction est très agréable. C'est plein d'humour, mais retenu. L'auteur et/ou le traductueur n'en font pas des tonnes. Ils savent bien où s'arrêter : le ton est juste.

Et puis l'histoire est fantastique. Allan est un vieillard centenaire, qui s'échappe de sa maison de retraite.  Le roman croise deux histoires et ça fonctionne trèsd bien. D'un côté, l'histoire de sa folle cavale et des rencontres toutes un peu foutraques qu'il fait sur sa route, poursuivi par des gangsters et la police. De l'autre, en flash back, on revisite 100 ans d'histoire à la sauce Allan, et c'est assez épicé !

Il faut savoir se laisser emporter par des aventures tout sauf réalistes !

Seul petit bémol : la fin est décevante par rapport à la jubilation des 500 premières pages...

04/09/2012

Carrare

critiques, Célia Houdart, roman Magnifique petit bijou que ma bibliothèque avait mis en avant avec raison : Carrare, un court roman de Célia Houdart.

De courts chapitres de deux pages, des impressions, oui, voilà, c'est un carnet d'impressions. Peu à peu, on taille dans le marbre, on en connait un peu plus sur cette femme juge en Italie, sur sa fille qui aime sculpter dans la pierre veinée de gris, sur cet homme accusé de meurtre qu'elle doit juger, sur les amis qui tentent de le faire libérer. Tout est doux, sans à coups. C'est très très beau.