Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2008

7 minutes

Cher Léna,

Vous avez été choisie pour participer à la soirée de lecture que la revue Rue Saint Ambroise organise, sous la Haute Autorité du Centre européen des Lettres, le samedi 18 octobre à 20 heures.
Chaque invité aura le privilège de lire un texte inédit de son cru d'une durée inférieure à 7 minutes, devant un auditoire trié sur le volet.
Les auteurs ne seront pas rémunérés pour leur prestation, fût-elle remarquable.
Tenue d'automne exigée.
Bien cordialement à vous. L'équipe de la revue

Forcément, avec une telle invitation, j'y suis allée avec un nouvelle sous le bras, ne dépassant pas 7 minutes.

Comment traduire des mots en minutes ? En farfouillant sur le web, j'ai trouvé quelques infos. En résumé, ça donne :
12 mots en 4 secondes - 180 mots  par minute - 9 000 mots à l'heure.
Voilà, ça peut toujours servir. Ca fonctionne à peu près.

Et alors c'était comment ? Bien ! J'ai entendu plus de 20 nouvelles différentes, sur des sujets qui n'ont rien à voir (de Pinochet au chat, de la télé à des soeurs siamoises russes, il y des mondes), dans des styles différents. Par exemple, j'ai eu l'impresssion que les trentenaires n'avaient pas la même façon d'écrire que les quinqua  et sexagénaires. Cet afflux massif de nouvelles en un temps condensé me permet aussi de mieux identifier mes faiblesses et mes tics. C'est aussi un entraînement à lire ses propres nouvelles à haute voix, mais ça, la Revue Rue Saint Ambroise y est coutumière. Et enfin, n'oublions pas la redécouverte du plaisir d'écouter des histoires !

12/10/2008

Projet interactif auteur/illustrateur

Un Projet 6 est lancé ! Pour ceux qui n'auraient pas suivi : il s'agit d'un projet collectif entre auteurs et illustrateurs jeunesse. Nous définissons ensemble les règles du jeu et un thème ; l'objectif est de créer des textes illustrés et de les publier sur un site. Bref, un version assez avancée du Web 2.0 !

Choumie et moi reprenons du service pour coordonner, organiser des votes démocratiques, proposer des planning, etc.

Auteur ou illustrateur jeunesse qui passez pas là, si vous voulez participer, il ne faut pas hésiter, c'est ici que ça se passe. C'est l'occasion de rencontres virtuelles (et même parfois réelles) fort sympatiques.

L'an dernier, le Projet 5 avait donné 36 histoires de secret. Tout ça uniquement sur Internet. Ah, Internet !

Vous pouvez voir mes deux histoires juste ici, enfin là, à droite ->

16/09/2008

Que faire de ses soirées d'automne ?

Qu'est-ce qu'on fait quand il faut trop froid pour pique-niquer et qu'on n'a pas de cheminée pour griller des chamallows ? Voici quelques conférences hautement recommandables pour égayer les longues soirées d'hiver (je sais, je suis un peu en avance...).

Un jeudi par mois de 19 à 21 h, la Joie par les livres organise un entretien avec un illustrateur ou un auteur jeunesse, mené par un journaliste littéraire ou un spécialiste. Kitty Crowther y déballe ses dessins originaux, Betty Bone diffuse un court-métrage issu d'un de ses livres... Jeudi prochain, le 18 septembre, Jean-Claude Mourlevat, auteur jeunesse, s'y collera. Et le jeudi 9 octobre, Olivier Douzou ouvrira ses cartons à dessin.

Voilà quelques jeudis pluvieux d'occupés.

Mais le lundi ?

On s'ennuie ?

Meuh non : il y a le Lundi des poètes ! C'est organisé par le Printemps des Poètes, mais ça continue même au coeur de la rigueur hivernale : c'est très fort. Rencontre avec un poète, lecture... Je n'ai pas encore testé la formule, mais j'irais faire connaissance avec Jacques Roubaud le jeudi 13 octobre, toujours à 19h. Je vous raconterais.