Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2011

Les déferlantes

deferlantes.jpgJe me suis enfin décidée à lire ce roman de Claudie Gallay (collection La Brune du Rouergue), dont j'avais beaucoup entendu parler... sans savoir ce que ça racontait.

C'est l'histoire d'un étranger arrivant dans un petit port bien tranquille où tout le monde se connait. D'ailleurs, ce Lambert, est-ce vraiement un étranger ? C'est l'histoire de non-dits sur la presqu'ile du Cotentin. C'est aussi l'histoire de la narrratrice, qui a choisi de se couper de son ancienne vie en travaillant pour le centre ornithologique à décompter les cormorans.

Je suis vite entrée dans l'ambiance un peu grise et humide du roman. Certes, on découvre assez rapidement l'intrigue, mais qu'à cela ne tienne : il reste à savoir ce que les protagonistes vont en faire ! Et on passe de bons moments en compagnie de ces personnages bien campés, tous un peu barrés. Nan, qui a vu toute sa famille se noyer quand elle était petite, et qui croit reconnaître un mystérieux Michel dans le visage de Lambert; Max, fou amoureux de la plantureuse Morgane; Lili, qui tient l'incontournable café et qui n'adresse plus la parole à son père...

L'écriture est simple, ce qui convient bien à l'ambiance. Un bon gros roman facile à lire, tout à fait recommandable, donc !

Tout cela m'a donné envie de lire les autres romans de Claudie Gallay. A suivre ici même, donc !