Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2009

Une partie du tout

une partie du tout.jpgUne partie du tout, de Steve Toltz, éditions Belfond. J’avais lu une critique dithyrambique dans le Monde des livres, alors je l’ai acheté. Et j’ai bien fait !
500 pages grand format, 500 pages où il se passe un tas de chose et où l’on ne s’ennuie jamais.
Un livre ébouriffant, entre roman d'aventures, jubilation et conte philosophique. Une saga familiale, d’Australie à Paris, en passant par l’Asie.

C’est l’histoire de Jasper Dean, de son père Martin (génie fou) et de son oncle Terry (tueur en série de tous les sportifs ayant triché, célébrité adulée).
Dans l’ombre de son frère Terry, Martin ne peut rien faire, il s’ennuie et se cherche des projets, qui virent tous à la catastrophe. Parmi ses projets, il y a éduquer son fils Jasper selon ses propres principes.
Ajoutez à cela d’innombrables et extraordinaires personnages secondaires, la recherche par Jasper d’une mère jamais connue et donc mythifiée, un dénouement à la hauteur du reste…
Une excellente lecture pour ces week-ends ensoleillées et prolongés. On peut assez facilement imaginer un film qui suivrait, d’ailleurs, tant il y a d’actions et de personnages croustillants.